Recherche :  

RSS Facebook

créations

Les partitions seront mises en ligne au fur et à mesure de leur publication :

  • téléchargez le PDF du conducteur
  • adressez un mail à estelle@fsma.com pour obtenir les parties séparées (gratuitement)

 

Démarche à suivre, Andy Emler

"Je me suis régalé à écrire cette pièce, autant pour la musique qu'elle raconte que pour les propositions que l'on y rencontre. En effet, j'ai essayé d'y mettre une musique “festive” tout en rythmant cette partition de moments vocaux ou aléatoires (improvisés)" Andy EMLER

 

 

Haut-Koenigsbourg, Rémy Abraham

« Entre fiction et réalité, c'est à une visite du château du Haut - Koenigsbourg que le compositeur Rémy Abraham vous convie. Dans une atmosphère magique et chargée d'histoire, la musique vous emportera. Vous serez le Seigneur du château. »

 

 

Hortus Deliciarum, Marc Hegenhauser

" Hortus Deliciarum " - Marc Hegenhauser

L'Hortus deliciarum est un manuscrit à miniatures réalisé par Herrade de Landsberg, alors Abbesse du Mont sainte Odile, vers 1175 – 1185. L'oeuvre musicale est construite sur un plan double :

  • 4 mouvements descriptifs : le mont Sainte Odile – le mur païen – Herrade de Landsberg – l'Hortus deliciarum.
  • 6 variations sur un air populaire alsacien : « d'r Hans im Schnoogeloch » enchâssées dans les 4 mouvements.

Les mouvements peuvent être joués séparément, ou dans l'ordre suivant : 1+2 ; 1+3+2 ;1+2+3+4.

 En complément :

 

 

Les trois brigands, Gustave Winkler

" Les trois brigands " - Gustave Winckler

Pièce librement inspirée de l'oeuvre de Tomi Ungerer.

"Il était une fois trois vilains brigands... dont la vie changea totalement le jour où ils rencontrèrent Tiffany, la petite orpheline. De trois méchants elle en fit... des bienfaiteurs de l'humanité."

 

 

De fil et d'étoffe, Quentin Bussmann

La Révolution industrielle à Mulhouse commence au milieu du XVIIIème siècle. En 1746, la première manufacture d'indiennes (tissus imprimés), Koechlin Schmaltzer Dollfus & Cie, est créée dans la rue de la Loi par trois jeunes Mulhousiens : Samuel Koechlin (27 ans), Jean Jacques Schmaltzer (25 ans) et Jean-Henri Dollfus (22 ans). Ce sera un formidable succès et le début du développement industriel de la ville qui ne compte alors que quatre mille habitants…

 

 

 

 

En savoir plus...

Téléchargez la plaquette d'information en cliquant sur ce lien

 

Suivez l'actualité sur la page facebook dédiée OVVFM

 

dans le cadre de la Plateforme MVA-FSMA